defaut
 
  •    
 
Dépôts sauvages : appel au civisme !

Une campagne de ramassage de gravats et détritus en tous genres a eu lieu dans nos garrigues et à proximité du village.

Réalisée conjointement par les services de la Métropole et de la commune, elle a permis de ramasser quelque 40 tonnes de déchets dont 100 pneus abandonnés par des personnes bien peu respectueuses de l’environnement et de la conservation de notre patrimoine naturel. La garrigue est un formidable écrin naturel qu’il convient de préserver et de protéger pour le bien-être de tous les habitants et des générations futures.


Même si tous ces déchets peuvent être déposés dans des points de collecte et de recyclage appropriés (Point propreté Métropolitain), ces actes d’incivilité perdurent malgré tout.

Dans le cadre de son pouvoir de police spéciale, le Maire est compétent pour constater l'existence d'un dépôt sauvage (art. L. 541-3 du code de l'environnement). Tout contrevenant est alors passible d’une amende de 35 euros (article R 632-1 du code pénal), qui est majorée à 1500 euros (article R635-8 du code pénal) si l’infraction est commise au moyen d’un véhicule. Plusieurs individus ont déjà été verbalisés à ce titre.

Les dépôts sauvages de déchets constituent une source de pollution des sols, des eaux, de l'air et de dégradation des paysages. Ils représentent une menace quant au risque d’incendie, de blessure, d’intoxication… tout en provoquant des nuisances visuelles et olfactives.