defaut
 
  •                    
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Commémoration du 11 novembre

De nombreux Cournonterralais ont rejoint les élus, le corps des sapeurs-pompiers, les associations d'anciens combattants, les policiers municipaux et les représentants de la gendarmerie devant l'Hôtel de Ville afin de commémorer l'armistice du 11 novembre.


Le cortège, guidé par  le Réveil Cournonterralais, s'est tout d'abord rendu au monument aux morts d'Aïn-El-Turck. Après le traditionnel dépôt de gerbe, M. Pierre PIC, directeur du prix de la Légion d'Honneur a pris la parole suivi par les élèves de Cours Moyen de l'école Sainte Jeanne d'Arc qui ont énoncé le nom des quelques poilus morts pour la France, nés à Aïn-El-Turck. Mme Simone Garcia de l'amicale Aïn-El-Turckoise a terminé en livrant un émouvant discours à l'assistance.

Puis, tous se sont rassemblés au monument aux morts situé sur l'Esplanade Jean Moulin. Monsieur le Maire, Thierry Breysse, accompagnés des représentants des anciens combattants a procédé au dépôt de gerbe. Les discours officiels ont été l'occasion de rappeler le sacrifice de la nation lors de ce conflit meurtrier ainsi que la nécessaire vigilance permanente pour la défense des droits de l’homme et de la patrie. Les élèves de Cours Moyen de l'école Georges Bastide ont récité un poème et énuméré, avec émotion, le nom des poilus cournonterralais morts pour le France en 1917. Cette commémoration puise toute sa signification dans l'absolu devoir de mémoire que nous devons pérenniser.

La cérémonie s'est poursuivie autour du verre du souvenir offert par la municipalité puis par le traditionnel repas que l'association des anciens combattants offre à ses adhérents.