defaut
Journées du patrimoine à Cournonterral 
  • Journées du patrimoine à Cournonterral  Journées du patrimoine à Cournonterral  Bertrand de Maurepas présente l'Ampélographie de Pierre Viala  Journées du patrimoine à Cournonterral 
Journées du patrimoine à Cournonterral 
Bertrand de Maurepas présente l'Ampélographie de Pierre Viala 
Journées du patrimoine à Cournonterral 
Journées du Patrimoine

C’est autour du thème des patrimoines cachés et plus spécifiquement « des personnalités cournonterralaises et leur propriété » que la municipalité conviait curieux et férus d’histoire locale à suivre les pas de Céline Laurent, samedi 14 septembre.


Quelques destinées exceptionnelles de cournonterralais ayant laissé dans l’architecture locale l’empreinte de leur notoriété, ont été évoquées cette année.
Xavier Melet, Consul de France à Manchester, époux de Jeanne Lanvin, fondatrice de la célèbre Maison de couture a fait bâtir le mas de Cournon en 1923 (actuelle mairie). Pompilius Bastide, félibre et homme politique cournonterralais de la fin du 19ème siècle compte parmi ses descendants le Pasteur Toureille, grand résistant durant la seconde guerre mondiale. La famille Blavet, dont le père Raymond fut l’un des premiers maires après la révolution, est à l’origine d’une grande famille de notables et propriétaires fonciers cournonterralais (Château Mallet, etc.)

La visite s’acheva sous les arbres séculaires du Clos des Pins, propriété des descendants de Pierre Viala. Cet homme de sciences, major de l’école nationale d’agriculture de Montpellier en 1881, a par ses recherches sur la vigne et ses maladies en France et en Amérique, sauvé la viticulture méridionale de la crise du phylloxéra. Il est l’auteur de l’Ampélographie, encyclopédie en 7 volumes publiée en 1900 et présentant les différents cépages et leurs caractéristiques.
Après avoir épousé une cournonterralaise en 1889, le domaine du Clos des pins reste pour Pierre Viala et sa famille un lieu de villégiature. Les visiteurs accueillis très généreusement par ses descendants, ont pu échanger leurs impressions à l’ombre des grands pins en dégustant le raisin du Clos des Pins.