defaut
 
  •                    
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Cérémonie du 11 novembre

De nombreux cournonterralais ont entouré les élus, le corps des sapeurs-pompiers, les porte-drapeaux, les anciens combattants, les policiers municipaux, les représentants de la gendarmerie et de l'armée française pour la cérémonie de commémoration du 11 novembre.


En ce centenaire, beaucoup d'enfants étaient présents ; les élèves de Mme Vacher, M. Vincent et M. Jean ont rendu un hommage éloquent et émouvant en déposant des fleurs aux monuments aux morts, en chantant la Marseillaise et Le Soldat de Florent Pagny. Les écoliers ont également lu une petite biographie des dix-huit cournonterralais morts en 1914. Quant à M. Pic, membre de la société de la légion d'honneur, il a fait lecture des noms des enfants d'Aïn-El-Turck morts pour la France. Ces lectures, à l'initiative de la société des membres de la légion d'honneur et étayées des recherches du GRAC (Groupement de Recherche des Archives de Cournonterral) seront renouvelées chaque année jusqu'en 1918 pour que "Cournonterral n'oublie pas ses sacrifiés du front et des tranchées".

La commémoration du 11 novembre puise toute sa signification dans l'absolu devoir de mémoire que nous devons pérenniser.