defaut
 
  •  
Avenue Jean Jaurès : les travaux ont commencé

Une réunion publique portant sur l’aménagement de l’avenue Jean Jaurès était organisée par la municipalité en partenariat avec Montpellier Méditerranée Métropole le 24 octobre dernier à la Salle du Peuple.


En présence des services métropolitains concernés et des riverains conviés à cette rencontre, le Maire Thierry BREYSSE a d’abord évoqué les différents projets en cours sur la commune (Jardins d’Hélios, Plateau Sportif, Restructuration EHPAD, lycée).

Dans un second temps, il a rappelé que la commune, par le biais de son PPI (Programme Pluriannuel d’Investissement) dédiait à la voirie un budget d’1,2 Millions d’euros tous les 3 ans. Depuis le 1er Janvier 2017, les voies de la commune sont passées de compétence communale à métropolitaine. A ce titre, Montpellier Méditerranée Métropole coordonne en partenariat avec la commune les importants travaux de l’Avenue Jean Jaurès.

Au cours de cette réunion, Victor GALAMBA, Ingénieur au pôle territorial plaine Ouest de la métropole et Christophe BAREL, responsable Unité Espaces verts Plaine Ouest de la métropole ont détaillé l’aménagement de la voirie Jean Jaurès, en présentant l’absolue nécessité de sa restructuration : chaussée dégradée, absence de trottoirs et manque de sécurité, non accès aux Personnes à Mobilité Réduite (PMR), vitesse excessive des automobilistes.

Les travaux qui ont débuté le 23 octobre dernier avec la consolidation des réseaux d’eau potable par le Syndicat du Bas-Languedoc, s’organiseront en deux tranches dès janvier 2018 : Tranche 1, de la Rue Bastide de l’Oulieu à la Route de la Taillade (montant estimé 159 000 € TTC)  et Tranche 2, de la route de la Taillade au rond-point de l’Avenue Jean Moulin (montant estimé 199 000 € TTC).

Ces deux tranches comprendront l’aménagement d’un trottoir pour les piétons, la création d’un stationnement longitudinal de 30 places, la mise en place de deux chicanes et d’un alternat visant à limiter la vitesse des automobilistes, la reprise du revêtement de surface de la voirie, et enfin la mise en œuvre d’un volet paysager.

La fin des travaux est prévue pour décembre 2019.